Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > Recherche > Archives Orbem

Jean Boutan : « Marionnettes vivantes », mardi 23 mars à 18h00
Conférence en ligne dans le cadre du programme PuppetPlays

par Astrid Mazabraud - publié le

- Présentation
Le troisième rendez-vous en ligne sur la page Facebook de PuppetPlays aura lieu le mardi 23 mars à 18h00 (https://www.facebook.com/ERCPuppetPlays/). Jean Boutan nous présentera le théâtre pour « marionnettes vivantes », selon le titre énigmatique que le dramaturge comique August von Kotzebue a donné à sa pièce Le Comte de Gleichen (1808) et qui ouvre la porte à un corpus peu nombreux, mais très original, de pièces écrites au tournant des années 1800 pour cette forme particulière de théâtre de figures, où des acteurs jouent à la façon de marionnettes. Cette présentation sera suivie d’une discussion avec Xavier Galmiche, professeur à la Faculté des lettres de Sorbonne Université et éminent connaisseur des cultures du divertissement en Europe centrale.
Ce sera l’occasion de s’intéresser à des écrivains qui ont cherché, à travers le théâtre de marionnettes et les marionnettes vivantes, à inventer une forme de littérature en dissension avec les tendances dominantes de leur époque, et pour qui la postérité a souvent eu la dent dure.
C’est en voyant la représentation d’une troupe de théâtre ambulant avec des acteurs et des marionnettes à tringle que le premier d’entre eux a eu l’idée d’écrire une pièce de ce genre, avec la pièce en un acte Alfarazambul ou les Marionnettes (1790). L’auteur anonyme s’appelait en réalité Johann Georg Jacobi et était connu pour sa poésie anacréontique et légère, mise en musique par Haydn, Mozart, Schubert ou Mendelssohn.
Siegfried August Mahlmann a publié un recueil de pièces pour marionnettes, mais s’est également essayé à faire jouer les marionnettes vivantes dans une scène de théâtre dans le théâtre, dans Simon Lämchen, ou Hannswurst et sa famille (1803). Il se mesure à Kotzebue lui-même, alors très célèbre pour ses comédies et dernier représentant de cette forme théâtrale qui paraît anticiper sur les créations expérimentales du théâtre moderne.

On vous dira tout le 23 mars : ne manquez pas au rendez-vous ! (séance en anglais)