Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > Publications > Autres publications des membres de l’UMR

Sans faucille ni marteau
Ruptures et retours dans les littératures européennes post-communistes

par Astrid Mazabraud - publié le , mis à jour le

Sans faucille ni marteau <br> Ruptures et retours dans les littératures européennes post-communistes

Clara Royer / Petra James (dir.)
Bruxelles, Bern, Berlin, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2013. 333 p.
ISBN 978-2-87574-126-4 br.

Dans le sillage du vingtième anniversaire des années 1989–1991, cet ouvrage vise à dresser un bilan de l’évolution de ces littératures qui ont été bouleversées par la chute du régime communiste en Europe. Sa méthode interdisciplinaire, alliant la sociologie de la vie littéraire à l’analyse esthétique, permet d’éclairer le lien entre la transition géopolitique et les enjeux socio-culturels, thématiques et esthétiques des littératures post-communistes. La mise à bas du système communiste a entraîné un bouleversement du statut de l’écrivain, désormais acteur du marché du livre mondial. Or, les littératures de ces trois aires habituellement décrites comme Europe centrale, Europe orientale et Europe balkanique entretiennent de nombreuses complicités esthétiques et solidarités thématiques. Les études réunies dans le présent volume prennent soin d’en éclairer les ruptures et les continuités, tout en montrant les passerelles qui unissent ces trois espaces. Aux études présentées ici répondent sept traductions inédites de textes littéraires, qui permettent d’allier la réflexion théorique au plaisir de la lecture. L’ouvrage que le lecteur tient entre ses mains est issu de trois rencontres entre historiens de la littérature, écrivains, traducteurs et historiens, qui ont eu lieu en 2010 et 2011.

Clara Royer, docteur en histoire, études slaves et études hongroises, est Maître de conférences à l’université Paris-Sorbonne (Paris IV), où elle enseigne les cultures d’Europe centrale et la littérature hongroise. Ses deux axes de recherche sont l’écrivain face à l’Histoire et les cultures du divertissement en Europe centrale au tournant des siècles.

Petra James, docteur en études slaves et littérature comparée, est Chargée de cours à l’Université Libre de Bruxelles, où elle enseigne la littérature tchèque et les civilisations d’Europe centrale. Ses axes de recherche sont la mémoire culturelle dans la prose contemporaine d’Europe centrale et l’histoire comparée des avant-gardes.

- Site de l’éditeur