Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > Recherche > Autres manifestations à venir dans le domaine des études slaves et centre-européennes > Archives - Colloques et journées d’études (Info)

Modernité et Union soviétique : Quels apports de la sociologie et de la philosophie pour l’histoire ?

par Astrid Mazabraud - publié le , mis à jour le

Workshop dans le cadre de l’anniversaire de l’EHESS

Paris, le 23 juin 2015, 9h30-18h, salle Lombard, 96 bd Raspail

9h30-10h00. Introduction par Larissa Zakharova

10h00-10h20. Juliette Cadiot. L’Union soviétique, n’a-t-elle jamais été moderne ? Autour des débats historiographiques.

10h20-10h40. Commentaire et ouverture par Cyril Lemieux

10h40-11h00. Discussion

11h00-11h15. Pause

11h15-11h35. Alain Blum.
Le concept de modernité est-il vraiment utile pour comprendre l’URSS ?

11h35-11h55. Commentaire et ouverture par Francesco Callegaro

11h55-12h15. Discussion

12h15-13h30. Déjeuner

13h30-13h50. Catherine Gousseff.
L’homogénéisation des hommes comme expression de la rationalité moderne

13h50-14h10. Commentaire et ouverture par Bruno Karsenti

14h10-14h30. Discussion

14h30-14h50. Françoise Daucé.
La modernité à l’épreuve de l’autoritarisme en Russie post-soviétique

14h50-15h10. Commentaire et ouverture par Antoine Lilti

15h10-15h30. Discussion

15h30-15h45. Pause

15h45-17h00. Table ronde animée par Alessandro Stanziani.
Décentrer le regard : modernité et aires culturelles. Avec des interventions d’Emmanuel Szurek, d’Isabelle Thireau et d’Aleksandra Kobiljski

17h00-17h30. Discussion générale

17h30-18h00. Conclusion par Bruno Karsenti et Antoine Lilti