Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > Recherche > Comptes rendus de rencontres et manifestations scientifiques

L’héritage politique de la zadruga dans l’espace sud-slave et les Balkans
22-23 octobre 2015

par Astrid Mazabraud - publié le

Colloque organisé par Paris-Sorbonne (UMR ORBEM) et l’Université de Belgrade

Fruit de la rencontre entre Marko Božić, juriste post-doctorant, et Philippe Gelez, historien maître de conférences à Paris-Sorbonne, ce colloque a ouvert un cycle trisannuel qui se poursuivra, en 2016, par une nouvelle rencontre à Belgrade, et en 2017 par une publication récapitulative après un colloque de conclusion à Athènes.

L’objet du programme est de définir les contours idéologiques d’une réalité que l’ethnographie a déjà bien circonscrite. En effet, on connaît bien, maintenant, ce qu’on appelle la zadruga, c’est-à-dire un groupe domestique réunissant des frères mariés sous le même toit et travaillant de concert des biens possédés en commun. La politisation de cette réalité sociale est moins connue. Elle a déjà été en partie entreprise en Croatie, mais elle manque tout à fait pour la Serbie et on en devine les extensions balkaniques sans avoir de point de vue global sur la question. Il s’agit in fine de produire une monographie qui close la question plutôt que d’en découvrir de nouvelles potentialités.

La rencontre inaugurale de Paris, dont l’organisation concrète a pu se dérouler dans d’excellentes conditions grâce au soutien sans faille d’ORBEM, a dégagé la logique temporelle de l’objectivation idéologique de la zadruga : 1/ son identification dans la pratique administrative et le droit ; 2/ sa carrière politique ; et 3/ sa mythologisation après sa disparition de l’organisation sociale.


1/ Ce fut au 18e s., dans le Banat, que la zadruga fit l’objet de premières descriptions précises ; en l’espace de 40 ans, elle fut progressivement « nationalisée » par les administrateurs autrichiens dans le sens serbe. Dans les Confins de Slavonie, les Statuts du 17e s. contribuèrent largement à institutionnaliser la zadruga, qui formait si bien la base de cette organisation agraro-militaire qu’elle disparut avec son démantèlement. En Serbie à proprement parler, les régulations sur la zadruga n’apparurent que dans le Code de 1844, qui eut un effet mitigé et encore mal cerné sur leur disparition.


2/ Alors qu’elles disparaissaient, les zadruga suscitèrent curiosité et nostalgie : curiosité de la part des voyageurs dans les Balkans, curiosité de la part des ethnographes, qui en voulant y discerner une spécificité slave, voire sud-slave, fournirent aux politiques les éléments d’un rêve sur un âge d’or révolu autant que sur une utopie alimentée à un certain évolutionnisme. Conservateurs et socialistes abondaient donc tous dans le regret d’une institution prétendument capable de remédier aux maux des temps présents.


3/ Le rôle de l’ethnographie fut donc central dans la mise en place du dispositif idéologique et sa diffusion. La Bulgarie, la Grèce, l’Albanie reçurent de l’espace sud-slave une composante « zadruga » dans leur dynamique identitaire, en s’appuyant sur des questionnaires inspirés par les grands ethnographes sud-slaves du 19e s. ou de l’entre-deux-guerres. C’est à cette aune que l’on peut éventuellement comprendre l’idée titiste d’autogestion et certains réflexes identitaires de la société serbe actuelle.
Venus de Serbie, de Bulgarie, d’Albanie, de Grèce, de Croatie et de France, les participants ont tous émis le désir de participer au colloque de 2016. Celui-ci approfondira le rôle matriciel de l’ethnologie, examinera quelques questions sur le droit et analysera les discours politiques de l’entre-deux-guerres dans le cadre des partis agrariens ou conservateurs.


Participants
AGELOPOULOS George, Ass. Prof. (Thessaloniki)
_BARDHOSHI Nebi, Researcher (Tirana)
_BOZIC Marko, Research Fel. (Paris-Belgrade)
_DELAMARE Laëtitia, Research Fel. (Paris)
_HRISTOV Petko, Ass. Prof. (Sofia)
GELEZ Philippe, Ass. Prof. (Paris)
LANDAIS Benjamin, Ass. Prof. (Avignon)
MARKOVIC Ivančica, Ass. Prof. (Osijek)
NAUMOVIC Slobodan, Ass. Prof. (Belgrade)
STOJANOVIC Dubravka, Prof. (Belgrade)
VALCIC-BULIC Tamara, Ass. Prof. (Novi Sad)

Discutants
GOSSIAUX Jean-François, Em. Res. Director (Paris)
CHALINE Olivier, Prof. (Paris)
RICHARD Guillaume, Ass. Prof (Lyon)
LORY Bernard, Prof. (Paris)
CLAYER Nathalie, Res. Dir. (Paris)
GEORGI Frank, Ass. Prof. (Paris)