Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > En ce moment

La lettre d’ORBEM

par Astrid Mazabraud , Clotilde - publié le , mis à jour le


L’information est l’une des trois missions de service de l’UMR. La « Lettre » d’Orbem est le bulletin électronique d’information sur les activités de l’unité et plus généralement les publications consacrées aux cultures et sociétés d’Europe orientale, balkanique et médiane.

- Pour vous inscrire


- 2014/3

Le laboratoire junior d’Eur’Orbem « Passage » souhaite à tous une excellente rentrée 2014. « Passage » – passage entre les langues et les cultures de l’Europe centrale, balkanique et orientale, mais aussi entre les disciplines (civilisation et littérature, histoire et linguistique) – est une initiative des doctorants qui a pris forme en juin à l’occasion de la première assemblée générale du laboratoire junior et a inauguré, par le séminaire rural des 29 juin et 30 juillet, de fructueuses perspectives de recherche au sein de la jeune génération

Ce travail se poursuivra par des séances régulières, en vue notamment de la journée doctorale pluridisciplinaire du groupement de recherche « Connaissance de l’Europe médiane » prévue pour le 20 mars 2015, pour les uns, ou encore, pour les autres, de la journée doctorale des jeunes slavistes à Florence, « Fractures et intégration entre la Russie, le monde slave-oriental et l’Europe à l’époque moderne et contemporaine », en vue aussi d’une journée des doctorants organisée par les doctorants au début de l’année universitaire prochaine.
Mais « Passage » n’est qu’une des facettes de l’activité prolixe d’Eur’Orbem. Les colloques qui vont avoir lieu (« Représenter la Shoah après 1989 », « L’expérience de l’angoisse dans les symbolismes européens » : et, au premier chef, le séminaire commun de l’Orbem voir sur les révolutions et contre révolutions politiques, esthétiques et culturelles, dont le thème est un appel à l’ouverture transdisciplinaire, en sont un beau témoignage : ils seront en outre l’occasion d’accueillir les nouveaux chercheurs associés à l’unité de recherche.

Cette année déjà a démarré sous le signe des colloques sur la mobilité religieuse et la construction de l’espace dans le champ religieux à l’époque moderne, en Russie, en Ukraine et en Pologne, sur la psychanalyse freudienne et les cercles littéraires en Europe centrale, ainsi que la journée d’études internationale sur la Russie et l’Antiquité. Enfin, le centenaire de la Der des der fera l’objet de séminaires et journées d’étude, qui permettront l’ouverture du travail mémoriel au front de l’Est.

Nous terminons cet éditorial en souhaitant à tous nos lecteurs de nombreuses découvertes en empruntant ces routes de la culture européenne, ainsi que les chemins de traverse entre tous les domaines de la recherche.


- 2014/2

Depuis quelques jours, le site internet d’EUR’ORBEM lui donne une visibilité nationale et internationale. Les différentes rubriques seront peu à peu informées et, pour leur mise à jour, nous comptons sur la réactivité de ses membres, mais aussi sur les informations que les lecteurs de cette lettre voudront bien nous fournir.

Sur le site de Paris-Sorbonne, des informations complémentaires, relatives à la place de l’unité dans l’école doctorale ED4, sont aussi disponibles.

Rappelons qu’EUR’ORBEM, unité mixte de recherche Paris-Sorbonne/CNRS, consacrée aux « cultures et sociétés d’Europe orientale, balkanique et médiane », assure trois missions de service : information, documentation grâce à sa très riche bibliothèque de 200 000 volumes dans toutes les langues slaves et édition (l’Institut d’études slaves publie et diffuse les ouvrages édités par l’UMR).

EUR’ORBEM s’est structurée en deux composantes :

CIRCE (Centre de recherches interdisciplinaire centre-européennes) et CIRRUS (Centre interdisciplinaire de recherches sur la Russie) et s’est dotée d’un laboratoire Junior, permettant aux doctorants d’échanger et d’organiser des manifestations scientifiques. La recherche s’articule autour de trois axes : Constitution des savoirs, langage des sciences humaines, portail de la slavistique : direction Pierre Gonneau ; Territoires et réseaux : direction Xavier Galmiche ; Culture savante, culture de masse, culture populaire en Russie et Europe centrale XIX-XXIe siècles : direction Marie-Christine Autant-Mathieu.

Suivant sa vocation de centre de recherches, EUR’ORBEM organise des journées d’études, colloques, cycles de conférences. Après une journée doctorale en mars et un colloque les 23 et 24 mai consacré à la muséographie des violences en Europe centrale et ex-URSS sous la direction de D. Bechtel et L. Jurgenson, en partenariat avec le CERCEC, les membres de l’unité vont organiser quatre manifestations scientifiques entre juin et décembre 2014 (voir le détail sur les sites de l’UMR et de Paris-Sorbonne).

L’activité de publication n’est pas moins intense, avec plusieurs ouvrages et numéros de revues dirigés, co-dirigés et auxquels ont participé les membres d’EUR’ORBEM depuis 2014 :

On citera le dernier numéro (n°85, fascicule 1) de la Revue des études slaves, le très prochain n°42 de La Revue russe, et, pour les ouvrages :

  • Olga Belova et Galina Kabakova, "U istokov mira : russkie etiologiceskie skazki i legendy", Moscou, Forum, 2014
  • Pierre Gonneau, Ivan le Terrible ou le métier de tyran, Paris, Tallandier, 2014
  • L’Invention de la Sibérie par les voyageurs et les écrivains français, S. Moussa et A. Stroev ed., Paris, IES, 2014
  • Karol Irzykowski, La Chabraque, Les rêves de Maria Dunin, édition bilingue sous la direction de Kinga Siatkowska-Callebat et Mateusz Chmurski, 2e édition revue et complétée, 2014 (Cultures d’Europe centrale, hors-série no 5)
  • Le littéraire et le visuel dans la culture russe des XXe et XXIe siècles, Catherine Géry & Hélène Mélat ed., numéro spécial de Slavica Occitania, Toulouse, 2014, no 38.

Nous nous réjouissons de l’attractivité de l’unité qui, depuis sa création a reçu plusieurs demandes d’associations de la part d’enseignants-chercheurs d’autres universités, et accueillera pour des périodes variables des stagiaires et chercheurs étrangers.
Après ces premiers pas prometteurs mais éprouvants, un peu de repos sera le bienvenu.
Nous vous souhaitons un très bel été !

Marie-Christine Autant-Mathieu
Directrice adjointe d’EUR’ORBEM


- Archives de la Lettre du Centre d’études slaves (LCES) : numéros parus entre 1998-2013