Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > À la une

Les Révolutions de 1917 en Russie. Discours, langages et enjeux politiques et artistiques
Paris, 21-23 septembre – Caen, 25-26 septembre 2017

par Astrid Mazabraud - publié le

Les Révolutions de 1917 en Russie. Discours, langages et enjeux politiques et artistiques<br> Paris, 21-23 septembre – Caen, 25-26 septembre 2017

Colloque international organisé par la composante CIRRUS du Centre Eur’ORBEM (CNRS/Paris Sorbonne, UMR 8224) avec le soutien du CEFR de Moscou

Paris, 21-23 septembre 2017
Caen, 25-26 septembre 2017

- Argumentaire

- En attente du programme définitif, disponible mi-septembre
liste des intervenants avec les titres de leurs communications

Ada ACKERMAN, THALIM (CNRS/Paris3)
Les Douze d’Alexandre Blok et Youri Annenkov, un tournant révolutionnaire ?

Sylvie ARCHAIMBAULT, Eur’ORBEM (CNRS/Paris Sorbonne)
Discipliner la langue révolutionnée

Marie-Christine AUTANT-MATHIEU, Eur’ORBEM (CNRS/Paris Sorbonne)
Heurs et malheurs de la nationalisation théâtrale : le Théâtre d’Art de Moscou (1917-1924)

Oksana BULGAKOWA , Université de Gutenberg, Mayence
Une expérience socio-biologique sur les écrans soviétiques, en anglais

Catherine DEPRETTO, Eur’ORBEM (Paris Sorbonne/CNRS)
Temps des troubles russe contre révolution française de 1789 : rhétorique de dé-légitimation des événements de 1917 dans les journaux personnels d’historiens russes

Orlando FIGES, Birkbeck College,London
Réflexions sur les sources de la violence révolutionnaire en 1917, en anglais

Marina FROLOVA-WALKER, (University of Cambridge)
Les compositeurs de musique religieuse en Russie après 1917, en anglais

Régis GAYRAUD, Université de Clermont-Ferrand-Auvergne
Свобода искусству (Libérer l’art) et le combat contre le Ministère des arts (mars-avril 1917). Documents et perspectives

Pierre GONNEAU, Eur’ORBEM (Paris Sorbonne/CNRS)
Honneur aux vaincus : commémorations des figures de l’Ancien Régime et des généraux blancs dans la Russie actuelle.

Lutz HÄFNER, Université de Göttingen
Le défensisme révolutionnaire comme cul de sac. Les partis socialistes et la question de la paix dans la révolution russe de 1917-1918, en anglais

Jean-Philippe JACCARD, Université de Genève
Un "Février théâtral" pour les dix ans d’Octobre : la réponse "de gauche" de Térentiev à Meyerhold

Luba JURGENSON, Eur’ORBEM (Paris Sorbonne/CNRS)
L’abstraction à l’épreuve de la révolution

Boris KOLONITSKI, Université européenne, St-Pétersbourg
La révolution antimonarchiste et la formation du culte du "chef du peuple" en 1917, en russe

Olga KOUPTSOVA, Institut d’État d’Histoire de l’Art, Moscou
Le théâtre dans la révolution et l’Octobre théâtral selon Meyerhold, en russe

Emilia KOUSTOVA, Université de Strasbourg
Le 1er mai 1917 ou la révolution russe en quête d’une union impossible

Laetitia LEGUAY-BRANCOVAN, Eur’ORBEM (Paris Sorbonne/CNRS)
Musique et révolution : les arbitrages des théâtres et conservatoire de Saint-Pétersbourg aux lendemains des Révolutions de 1917

Aleksandr LIARSKI, Université de technologie industrielle et de design, St-Pétersbourg
L’assimilation de la révolution (à partir de documents de l’époque : chansons de soldats, lettres, journaux), en russe

Nadiya MAÏSSEU, Eur’ORBEM (Paris Sorbonne/CNRS)
Le rôle d’Elena Stassova, Evguénia Bosch et Inessa Armand dans l’émancipation et les droits politiques des femmes

Andreï NIKOLAEV, Université pédagogique russe d’État Herzen, St-Pétersbourg
Le double pouvoir et le système politique de la Russie en 1917, en russe

Alexandra PLETNEVA, Institut de la langue russe, Académie des sciences Vinogradov, Moscou
Démocratisation et slavianisation. Les slavonismes dans la langue de l’époque révolutionnaire, en russe

Nadia PODZEMSKAIA, CRAL (CNRS/EHESS), Paris
La fondation de l’Académie des sciences de l’art comme miroir de la révolution

Natalia PUSHKAREVA, Institut d’ethnologie et d’anthropologie de l’Académie des sciences, Moscou
La Russie après 1917 et la construction d’une nouvelle culture sexuelle, en russe

Jutta SCHERRER, EHESS, Centre Marc Bloch, Berlin
Le Proletkul’t. Des origines théoriques à la pratique révolutionnaire

Daria SINITCHKINA, Eur’ORBEM (Paris Sorbonne/CNRS)
Du discours politique au discours métaphorique sur la révolution : Nikolaï Kliouev et la formulation d’une théorie de la révolution culturelle entre 1917 et 1921

Michel TISSIER, Université de Rennes-2
Transformer la Russie par la base ? Pouvoir, autonomie locale et émancipation dans le langage révolutionnaire de 1917 »

Dimitri TOKAREV, Institut de littérature russe (Maison Pouchkine) de l’Académie des sciences de Russie, École supérieure d’économie, St-Pétersbourg
Alexandre Kojève en 1917 : d’un langage philosophique de la violence vers un langage de violence philosophique, en français