Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > À la Une

Der Krieg ist vorbei, das Morden beginnt. Literarische Reflektionen auf postimperiale Gewalt in Ostmitteleuropa nach 1918. / La guerre est finie, place au meurtre ! Reflets littéraires de la violence post-impériale en Europe du Centre-Est après 1918
Berlin, 20-22 septembre 2018

par Astrid Mazabraud - publié le

Berlin, Université Humboldt
Atelier dans le cadre du programme 1918 : La guerre est finie ? et du programme de recherche KOSMOS.

- Ouvert aux chercheurs et aux doctorants, il est destiné à constituer une anthologie en allemand de textes littéraires sur la « sortie de guerre » traduits des langues de l’Europe centrale (croate, hongrois, polonais, roumain, serbe, slovaque, slovène, sorabe, tchèque, yiddish).
Les textes choisis seront représentatifs du sentiment de la « guerre rémanente » (das (ausgebliebene) Kriegsende) menant à un sentiment indéfini ou poussant au contraire à un effort d’analyse. L’ouvrage préparé, intitulé Anthologie de la déception (Anthologie der Enttäuschten) rassemblera des textes caractérisés notamment par trois champs d’affectivité :

- barbarisation et autobarbarisation (Barbarisierung und Selbst-Barbarisierung),
- renversement du rapport objet-sujet (Subjekt-Objekt-Verkehrung),
- gestes d’un espace ruiné (Gesten der Raumzertrümmerung).