Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > Recherche > Archives Orbem

Vient de paraître – Journal, fiction, identité(s) Modernités littéraires d’Europe centrale (1880-1920) à travers les oeuvres de Géza Csáth, Karol Irzykowski, Ladislav Klíma
par Mateusz Chmurski

par Astrid Mazabraud - publié le , mis à jour le

Vient de paraître – Journal, fiction, identité(s) Modernités littéraires d'Europe centrale (1880-1920) à travers les oeuvres de Géza Csáth, Karol Irzykowski, Ladislav Klíma<br> par Mateusz Chmurski

Quel rôle la pratique du journal personnel peut-elle jouer dans l’existence de son auteur et comment saisir la circulation de l’au­tobiographique et du fictionnel dans une œuvre, dans une vie ? La mise en parallèle de l’écriture de soi dans l’œuvre de trois écrivains centre-européens, trois citoyens de l’Autriche-Hongrie du début du XXe siècle, permet d’explorer le labyrinthe de leurs constructions identitaires, une modernité autre : multilingue, entrouverte, étendue entre théorie et pratique du texte.
Une analyse convergente du corps du texte et du texte du corps dans les écrits du Polonais Karol Irzykowski (1873-1944), du Tchèque Ladislav Klima (1878-1928) et du Hongrois Géza Csath (1887-1919) dé­voile la généalogie de leurs premiers gestes d’écriture, intimes, bien sou­vent survenus en crise, mais poursuivis pendant un moment, ou toute une vie. Les traces du vécu derrière les lignes de l’œuvre.

Mateusz Chmurski (1985) est maître de conférences à la Faculté de Lettres de Sorbonne-Université, rattaché à l’unité Eur’Orbem ( CNRS Sorbonne-Université). Comparatiste, spécialiste des domaines polonais, tchèque et hongrois, il a dirigé les volumes Karol Irzykowski. La Chabraque. Les rêves de Maria Dunin ( avec Kinga Siatkowska­ Callebat, 2013) ; Modernizm(y) Europy Srodkowej i Wschodniej (avec Ewa Paczoska, 2013) ; Problemy literatury modernizmu Europy Srodkowej i Wschodniej (avec Ewa Paczoska et Izabela Poniatowska, 2017).

Eur’Orbem éditions
Collection Texte/S